[Opinion] Vaccination obligatoire : laissons-les sombrer

Aucune description disponible.

L’incommensurable médiocrité de la caste politico-médiatique apparaît de manière de plus en plus criante. Celle du corps médical parisien concentré dans l’AP-HP et l’institut Pasteur également.

Ils ne sont capables de considérer la réalité qu’au travers de modèles, de simulations qui ne sont que de très imparfaites représentations de la réalité, qui ne sont pas la réalité mais que l’on peut tordre, que l’on peut truquer. Ils sont incapables d’agir sans hochet, de résoudre un problème sans artifice. Ils croient que la propagation d’un virus somme toute peu dangereux pour au bas mot 85 % de la population et qui mute très rapidement peut se circonscrire avec des vaccins expérimentaux dont on n’a pas idée de l’efficacité et de la sûreté, une application et des QR codes.

Quand ils se prennent dans la figure la réalité qui ne correspond forcément pas au modèle, ils ne remettent pas en cause le modèle mais par un déchaînement de violence coercitive s’appliquant aux autres, ils cherchent à forcer la réalité à y correspondre.

Ils ne supportent pas l’idée de leur propre nature mortelle et faillible. Ils sont surtout prêts à toutes les compromissions pour continuer à dîner en ville en laissant l’addition aux autres, comme ils ont pris l’habitude de le faire depuis 50 ans.

Tout comme à l’époque la ligne Maginot ne fut pas conçue pour défendre le pays mais pour préserver les rentes de leurs parents et grands-parents.

Médecin de l’AP-HP mari d’une ministre elle-même fille de ministre exigeant la piquouze générale

Profitons du spectacle de leur déchéance. Laissons-les s’enfoncer dans les marais qu’ils ont eux-mêmes inondés et gardons-nous bien de mettre nos pas dans les leurs. Restons sur le bas-côté. Ne précipitons pas leur engloutissement. Mais ne les aidons pas non plus. Profitons du spectacle.

Agent d’assurance candidat à la présidentielle venant de s’assurer de ne pas passer le premier tour

La vaccination obligatoire avec des produits expérimentaux pour lesquels il n’existe pas 6 mois de recul est une impossibilité juridique totale en droit français comme en droit européen, y compris pour des raisons professionnelles. Il faudrait renoncer à l’inviolabilité du corps humain et à la dignité de la personne, donc aux droits de l’Homme. Il faudrait déclarer irresponsables et mettre sous tutelle 34 millions de Français en pleine possession de leurs moyens.

La privation de liberté des “non vaccinés” est également une impossibilité totale en droit européen et français. Le Conseil de l’Europe a été clair sur le sujet.

Journaliste de BFMTV de 55 ans en faisant 70 et en surpoids, donc personne à risque qui en sus du vaccin devra perdre 30 kg sur un tapis roulant encadré par deux gendarmes.

La vaccination de masse n’a jamais permis de circonscrire une épidémie et d’éradiquer un virus. Voici ce que l’on peut lire dans le rapport final de l’OMS sur l’éradication de la variole, rapport qui date de 1980:

Les campagnes d'éradication reposant entièrement ou essentiellement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans quelques pays mais échouèrent dans la plupart des cas. […] En Inde, cinq ans après une campagne nationale d'éradication entreprise en 1962 (55 595 cas), le nombre de notifications était plus grand (84 902 cas) qu'il ne l'avait jamais été depuis 1958. Il eût été extrêmement coûteux et logistiquement difficile, sinon impossible, d'atteindre des niveaux beaucoup plus élevés de couverture.”

La boucle est bouclée. Leur religion scientiste de l’innovation n’apporte pas le salut aux croyants et ne relègue pas le virus au fond des enfers, puisque les vaccins expérimentaux n’arrêtent ni l’infection ni la transmission des variants du virus. Parce que ces vaccins expérimentaux n’ont pas été conçus pour.

Il va nous falloir vivre avec le mal et rester sourds aux exhortations à la pureté et à l’innocuité mortifères de ces faux prophètes. Nous le faisons depuis des années avec la grippe. La Covid est une maladie endémique depuis plus d’un an.

Il va falloir faire appel aux druides et aux chamans - Ô hérésie ! - pour soigner - Ô seconde hérésie ! - des êtres humains dans des bâtiments conçus pour qui s’appellent des hôpitaux - Ô troisième hérésie ! - qu’ils s’acharnent à démolir depuis des années.

On ne s’extrait pas de sa condition humaine à l’aide d’une piqûre. Quelqu’un pour leur dire que Marvel et DC, c’est 100 % de fiction et qu’Elon Musk est un escroc pire que Barnum puisque financé par le contribuable américain ?

La vaccination est un choix individuel. Au même titre que tout autre traitement médical, ce choix est libre et se fait en prenant conseil auprès de son médecin traitant.

Share